Le Lac de Téteghem

D’une superficie de 35 ha, le lac de Téteghem-Coudekerque-Village est le plus grand lac du Dunkerquois.
Il fut creusé en plusieurs étapes par les services de l’Etat, pour la fourniture des remblais sableux de la Rocade Urbaine Sud (RN 1) dans les années 80, puis de l’A16 au début des années 90.

Le Lac de Téteghem couvre environ 200 ha dont un vaste plan d’eau d’environ 35 ha.

Véritable Parc Naturel Urbain de Loisirs, il constitue un élément structurant du « croissant vert » de l’agglomération, entité paysagère offrant un réseau d’espaces naturels reliant les fortifications de Bergues aux dunes de Flandre à l’est en passant par le Bois des Fort – Fort Vallières.

C’est un nouveau lieu dédié aux activités et sports de nature autour notamment de deux thématiques fortes : l’équestre et le VTT.

Lieu de promenade et de détente par excellence, il permet aux habitants et aux visiteurs de découvrir la diversité des espèces animales et végétales des polders et de la Flandre maritime. A la fois réservoir de biodiversité, lieu de pratique des sports de nature (randonnées, VTT, pratique équestre) et lieu d’implantation de futures activités touristiques, le lac de Téteghem complètera l’offre en matière d’espace de loisirs et de nature sur le territoire communautaire pour les habitants.

Le Lac propose :

– 200 ha d’espace naturel pour la pratique de sports et loisirs de nature (course à pieds, VTT, randonnées, …)
– Un réseau de 4 km de cheminements pédestres et cyclables dont 430 m sur platelage bois autour du lac
– 5 km de pistes cavalier et VTT
– 3 belvédères bois
– 1 aire de stationnement paysagée de 20 places + 1 PMR (capacités évolutives)
– Une signalétique d’accueil et d’orientation (balisage, signalétique d’accueil et d’information, …)
– Des mobiliers de conforts (aire de pique-nique, bancs, …)
– Un espace naturel faisant l’objet d’un plan gestion mené par les services communautaires : restauration de mares et de zones humides, mesures de protection et de développement des roselières, restauration de zones de nidification d’oiseaux au niveau des berges pour le martin pêcheur ou l’Hirondelle de rivage et au niveau de la presqu’île, diversification des boisements, …

Et après

En 2020/2021, la mise en œuvre du plan de gestion du site se poursuivra et une nouvelle signalétique d’interprétation sera installée pour permettre de proposer des parcours pédagogiques de découverte de la faune et la flore. Les aménagements se poursuivront avec la sécurisation de la traversée de la rue de la 32 DI – RD4 au niveau de l’entrée de l’aire de stationnement avec la réalisation d’un nouveau chemin vert pour connecter le lac au Bois des Forts.

Des réserves foncières ont été identifiées pour permettre le projet d’implantation d’une petite hôtellerie de type lodges (construction majoritairement en bois et sans étage), construction espérée pour 2021. De la restauration y sera également intégrée. De même, le site a vocation à accueillir à terme une base nautique légère pour la pratique et l’initiation à la voile et aux activités non motorisées.

Accessible à tous, la chasse, la pêche et la baignade ne seront pas autorisées sur le site.

Réglementation Lac

2.69 MB 6 Téléchargements